01/06/2012

Ma vie s'est arrêtée le jour ou je t'ai tuée

 

 

 

Desespoir-a23845158.jpg

 

 

 

Tu étais à l'hôpital pour y être opérée

Tout s'était bien passé

Pourtant une bactérie s'est infiltrée

Dans ton corps affaibli

Par ta longue maladie

Tu n'as pas réussi à t'en débarasser

Et ton organisme s'est infecté

Lorsque les médecins m'ont demandé de choisir

J'ai répondu " elle ne doit pas souffrir"

Comment aurais je pu imaginer

Ce qu'ils avaient décidé

Ils ne m'ont pas expliqué

Ils sont arrivés avec un  traitement

Qui allait te soigner ai je pensé naivement

Je t'ai vue apaisée je pensais que tu dormais

Mais c'est ta vie qui s'en allait

Pendant que le poison coulait dans tes veines

Tu n'entendais pas mes " Je t'aime"

Tu t'es éteinte quelques heures plus tard

Et tandis que j'étais au désespoir

Ils m'ont dit que c'était à prévoir

" C'était votre volonté

De ne pas nous acharner"

De la souffrance je voulais juste te préserver

Mon souhait a fini par te tuer

Depuis 6 ans jour pour jour maintenant

Je te pleure maman

J'essaye de surmonter ma culpabilité

Sans toutefois ..................y arriver

 

08:18 Écrit par eyes | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Non tu ne l'as pas tuée. Tu as permis à ta maman de partir en toute décence et je suis sur que de là haut elle ne t'en veux pas, ne t'en voudras jamais... Elle te le dira le jour où tu la retrouveras. Elle ne veut pas que ta vie s'arrête. Elle veut que tu vives..
Je suis content de te retrouver.
Gros bisou d'amitié

Écrit par : Jicé | 01/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Eyes,

Pour une maman, on met tout en oeuvre en espérant infiniment le mieux pour que la souffrance s'estompe.
Ma soeur, mon frère et moi avons aussi choisi il y a eu sept ans le 12 mai dernier.
Avons nous bien ou mal décidé ? On ne peut savoir, mais nous avons fait pour le mieux et je crois sincèrement
que nous n'avons rien à nous reprocher. Personnelement, c'est ainsi que je raisonne.
Tu devrais en faire de même, car de là-bas, tout au loin, aujourd'hui encore ta maman te dit... MERCI Béa.

Et oui, on touche l'amour, le vrai, le grand du bout des doigts et l'on n'ose par maladresse, voire nous ne savons quoi ...
N'est-ce point regrettable ?
Je t'embrasse très fort ma douce, belle et tendre aux yeux verts.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 03/06/2012

Répondre à ce commentaire

La mienne s'est éteinte dans mes bras, il y a seize ans déjà. On doit penser à nos disparus mais sans culpabilité aucune.
Je serais ravie de te revoir. On pourrait se retrouver à Namur, comme on l'avait prévu il y a bien longtemps :) Tu peux m'envoyer un mail et me dire ce qui te conviendrait.
Bisous.

Écrit par : Manureva | 10/06/2012

Répondre à ce commentaire

c'est très touchant cet article.

Écrit par : Assurance santé ASAF | 17/06/2012

Répondre à ce commentaire

Chère amie,

Je viens de lire cette triste complainte d'un souvenir pénible ..
Et pourtant qui peut aujourd'hui te confirmer que ce n'est pas le choix qu'elle attendait de toi ...
J'ai vu des personnes à qui on refusait une mort humaine et qui partaient dans d'affreuses souffrances
....
Me serais-je fourvoyé en lisant que tu habitais les Canaries ????
...
Avec mes tendres pensées
Je tembrasse

Écrit par : aramis-le-rimailleura | 17/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Eyes_

Écrit par : Nicobo7211 | 20/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Nico,

J'espère que tu vas bien?

Bonne journée à toi

Bises

Écrit par : eyes_ | 21/07/2012

Je n'etais pas sur , mais il me semblait avoir reconnu ta façon d'ecrire :)

Sinon ça va bien oui , j'ai changer totalement de region

Bonne journée a toi egalement

Bises

Écrit par : Nicobo7211 | 21/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour mon beau regard mystérieux ...

Pourquoi les Canaries .. parceque utilisant un outil d'internet avec ton adresse IP, on me disait que ton serveur était localisé dans les Canaries ...
Mais qu'importe aujourd'hui, même dans ta triste province du Luxembourg tu as un vrai beau soleil trop rare en cette saison ..
Mais j'atravaillé quelques année au Luxembourg et la vie et les compagnes n'étaient pas si désagréables .. beaucoup d'Eurocrates en mal de compagnie le soir ...
Je t'embrasse tendrement

Écrit par : aramis-dingo | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.