08/11/2010

Ton triste sabotage…

 

 

carte_2006dblog_1.jpg

 

Tu as voulu te saboter, tu as voulu tout plaquer

Tu t’es dit que ta vie elle serait bien mieux ici

Je n’ai rien voulu te dire mais j’ai longtemps hésité

Car je ne veux pas croire que tout est fini

 

Au moment où tu as semblé avoir perdu tes émotions

Tes rires, ta joie, et toute ta bonne humeur

Tout comme ta folie qui faisait sensation

On aurait du se méfier, on aurait du avoir peur

 

Si seulement tu t’étais plus vite aperçu

Combien tu étais bien, combien tu étais heureux

Heureux de ta vie et de tous ce qu’elle fut

Aux lieu de rêver d’avoir toujours mieux

 

Mais je sais pour toi la vie était trop difficile

Tu ne supportais plus la pression sur tes épaules

Comme un équilibriste bien trop triste sur son fil

Comme un  vieux clown mélancolique plus assez drôle

 

Un jour tu n’auras plus qu’un seul regret

Avoir abandonné tous les gens qui croyaient en toi

Et pour eux tu ne cessera d’y penser, pour eux tu ne cessera d’y pleurer

Mais crois moi un jour viendra ou la force d’oublier sera en toi

 

Et comme je serai toujours la pour toi

Et comme je ne te jugerai pas

On se retrouvera un jour  pour évoquer le fait

Que nos vies seront imparfaites  à ...............jamais

 

 

13:26 Écrit par eyes | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Eyes
Merci de tes passages sur http://loveme.skynetblogs.be/ , il n'est pas fort connu et je ne le met jamais en lien..
Mais il est magnifique ton texte plein de sensibilité...Longue vie à vous deux !
Bonne fin de journée et à bientôt

Écrit par : Chadou | 08/11/2010

Répondre à ce commentaire

On ne peut vivre éternellement dans le passé, il faut un jour tourner la page et vivre le présent :)

Écrit par : manureva | 08/11/2010

Répondre à ce commentaire

BONJOUR EYES
MERCI DE TES GENTILLES PAROLES SUR MON BLOG OU PLUTÖT TES MOTS SI DOUX
MANUREVA te dit qu'on ne peut vivre éternellement avec le passé je ne suis pas d'accord oui on peut revivre quand l'un des deux disparait parce que alors on sait que c'est un non retour et que la vie est ainsi faîte il faut avancer et là a ce moment seulement a ce moment là on peut tourner la page et en lire une autre
mon opinion vaut ce qu'elle vaut mais c'est mon sentiment
en tout tu as écrit quelque chose de très beau merci de nous faire ce cadeau
BONNE SOIREE
GROS BISOUS EYES
DANY DU SUD D'EN BAS


ADRESSE DE MON AUTRE BLOG / plenitude.eklablog.com merci bisous

Écrit par : FRUITS CONFITS | 08/11/2010

Répondre à ce commentaire

merci pour ta visite sur mon blog. Ton texte est tout aussi beau.
les départs, quels qu'ils soient, rendent la vie dure au quotidien..jusqu'à ce qu'on trouve un nouvel espoir, un nouveau but. Le passé fait partie intégrante de la vie et on peut vivre avec à condition qu'on n'oublie pas le présent et l'avenir.
Ce n'est pas pour rien que les souvenirs existent et nous donnent le bonheur éternel !
bonne soirée

Écrit par : noir et blanc | 08/11/2010

Répondre à ce commentaire

Que la séparation est lourde à supporter pour celles et ceux qui ne cessent d'aimer et gardent l'espoir qu'un jour tout va recommencer et que ce sera bien mieux qu'auparavant encore. Pour moi, c'est la dame à la faux qui a devancé mon ultime espoir et je ne puis plus espérer. Cela m'est insupportable, mais je suis convaincu qu'un jour il y aura peut être mieux ...
Je t'embrasse tendre Eyes.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 08/11/2010

Répondre à ce commentaire

BONJOUR EYES
JEAN PIERRE A DIT TOUT A FAIT CE QU4IL FAUDRAIT CE DIRE CETTE DAME A LA FAUX NOUS A PRIS NOTRE BIEN C4EST INSUPORTABLE POURTANT PERSONNELLEMENT JE SAIS QUE FINI VEUT BIEN DIRE FIN MAIS PEUT ËTRE UN JOUR UN ANGE ARME D'UN ARC CELUI QUE L'ON APPELLE CUPIDON FERA SON ENTREE EN SCENE POURQUOI PAS LA VIE CONTINUE JE SUIS COMME JEAN PIERRE J'ESPERE ........................SEULEMENT IL FAUT QU'IL SE DEPÊCHE LES AIGUILLES DE LA VIE TOURNENT BEAUCOUP PLUS VITE POUR NOUS A NOS ÂGES
GROS BISOUS EYES
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : FRUITS CONFITS | 29/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.