30/08/2010

ressentis

 

dyn006_original_640_419_pjpeg_2607951_a9c439102a6f4335e181d9b5cf39cc6d.jpg

 

 

Elle attend que le temps qui s'échappe l'oublie

Elle attend que passe enfin sa vie

Elle se demande encore à quoi ça sert d'être ici

De rester là, inutile, juste le jouet d'un destin tragique

Juste l'ingrédient final d'une potion magique

Pourquoi vivre quand personne ne vous voit

Pourquoi sourire quand plus personne n'y croit

Pourquoi, pourquoi, juste rester..............................là

16:56 Écrit par eyes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je suis partie entre deux averses et j'ai eu de la chance :) C'est vrai qu'il est tombé des cordes, c'est un mois d'août pourri ! Bonne journée à toi

Écrit par : manureva | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Jamais je ne te laisserais là,
Car on ne pourrait ne pas voir un corps aussi désirable
Ce corps inspire l'amour et sa recherche de plaisirs ....
...
Il m'inspire aussi des mots que je vais écrire ....
Au plaisir de venir te relire
J'ose espérer que tu n'est pas venue nous parler d'états d'âme ...

Écrit par : aramis-le-rimailleur... | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui, je me dis... c'est moi qui reste.
Elle... elle s'en est allée sans même me faire un signe.
Et... à présent... je sais que jamais... je ne la reverrai même un instant, un seul instant.
Moi, le romantique, le nostalgique, je pleure des larmes de sang.
Et... encore mieux maintenant... je te comprends ma douce et tendre Eyes.
Mais... il nous reste à vivre... pour les nôtres et... moins pour nous qui... vivons toujours dans nos rêves.
Tu verras au travers de mon dernier poème.
Je t'embrasse chère Eyes, tendre et douce Eyes... seuls les mots nous réconfortent.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.