30/07/2010

Tu m'as quittée

 

1056414468.jpg

 

Plus personne pour m'embrasser

Plus personne pour me parler

Plus personne pour m'aimer

Lorsque je te disais je n'ai rien à moi

Tu me répondais tu m'as moi

Maintenant je n'ai vraiment plus rien

Je ne suis plus rien

Nous avons déjà été séparés

Mais jamais tu n'avais cessé d'appeler

Cette fois tu m'as vraiment quittée

Tu as même réussi à m'oublier

Elle doit être beaucoup plus jolie et jeune que moi

Pour qu'elle devienne ainsi ta foi

Lorsque tu m'as décrit ton ressenti

J'ai tout de suite compris

Tu étais pareil au début de nous deux

Je te l'ai même dit " tu es amoureux"

Tu n'as pas nié

Et depuis je ne fais que sombrer

Ne Cessant de t'imaginer dans d'autres bras

Lui disant les mêmes mots qu'à moi

Depuis le froid m'enlace

Tel un manteau de glace

Et pourtant je ne t'en veux pas

Je serai toujours amoureuse de toi

Je te souhaite avec elle d'être heureux

Moi je dois juste apprendre à dire adieu

A ce nous si précieux à mes yeux

Apprendre comme toi à conjuguer

Nos quelques années au..............passé

16:45 Écrit par eyes dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Coucou ma belle, je passe parfois voir si tu es là.......

Pourquoi lui souhaiter d'être heureux? et toi dans tout ça? tu pourrais aussi l'être .......

Je te fais de gros bisous .....à bientôt

Écrit par : mnb | 03/08/2010

Répondre à ce commentaire

Triste ce poème, mais quelle écriture, quel talent !
Pourquoi les hommes sont-ils ainsi faits ?
Par trop souvent attirés par de plus jeunes femmes, autour d'eux, ils causent tant de drames.
Et pourtant, les femmes mûres sont certes les plus sûres dans la fidélité.
Je t'embrasse tendrement douce Eyes.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 05/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Eyes,

J'adore ce qui a trait à la passion. Etant un romantique, je rêve, j'imagine, je vis sur un nuage. Mais cette passion, je ne pense pas encore l'avoir trouvée car en moi, elle s'avère être trop forte, immensément puissante. Je voudrais l'offrir, la vivre à deux, m'en repaître, mais cette opportunité ne m'a été donnée jusqu'à présent et maintenant, il commence à se faire tard dans ma vie. Savoir dire je t'aime et se l'entendre dire encore plus fort est pour ce qui me concerne, le plus beau des arts.
Je t'embrasse bien tendrement ma douce et belle.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 10/08/2010

Répondre à ce commentaire

Ce poème que tu as écrit, je le vis aussi..... tres touchant..... Merci d'exprimer ce que je ressent

Écrit par : Audray | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.